L’art change la baie VAINS Manche

Présentation

 L’art change la baie VAINS Manche
1.Exterieurs 2.annexe 3. salle d’expo au dessus de l’accueil

1.Exterieurs
Des groupes de demi cercles en noir et gris occupent les extérieurs ,ce sont à la fois de ” colonies ” ou des “grappes “… comme dans l’annexe je travaille avant tout sur l’étendue et la notion de sol .Ici à Vains je montre pour la première fois cet ensemble de petites formes luttant contre le vent ,occupant avec économie l’espace …On peut y voir des moules ou des coquillages …ou des organismes très primaires …ou des sociétés se soudant pour faire front …ici dans la Baie, la forme toute simple de demi cercle pourrait citer “Tombelaine” plutôt que le Mont Saint Michel …aride, sauvage ,vide …
Ces “colonies ” à certains moments ont besoin de se soulever et du coup elles émergent un peu du sol …on ne verra ces colonies que si le regard se fait modeste et humble …devenez fourmis et vous les verrez très bien !…

2.Annexe
Dans l’annexe, j’occupe aussi le sol et je modifie les lieux pour adoucir tous les angles ;les plus durs :la rencontre du mur avec le sol … J’y ai installé de petits demi- cercles quoi ont reçu un traitement de surface au chalumeau …le regroupement par quatre est plus simple et systématique et l’ensemble peut faire penser au monde animal ,…coccinelles , tortues , …cet ensemble a été montré à Niort en mars dernier au Centre d’Action Culturel .
Pour garder une meilleure concentration sur mon installation, j’ai un peu occulté la vue sur la grande baie vitrée , en ne laissant apparaître le paysage qu’en de rares endroits …il faudra aussi en cette circonstance baisser les yeux …depuis le temps que je fréquente les longues grèves à marée basse ,il devait bien arriver un jour que cela se manifeste dans mon travail …

3. salle d’expo au dessus de l’accueil
Dans cette salle plus traditionnelle je montre une partie de mon travail intitulée “infinie la vie …” suite à la tempête qui a dévasté notre paysage en France, j’ai travaillé à partir de troncs de chênes abattus autour de chez moi à Niort … c’est ma façon de rappeler la fragilité de la nature .De petites arbres réalisés en fil de cuivre viennent s’incruster dans du bois , la ” civilisation ” et la “nature” pourront elles durer ensemble …